Historique

Une histoire liée à la destinée de Genève

Devant les besoins de la population des quartiers de la rive droite, alors en expansion, il fallait créer de nouveaux lieux de culte. Des membres, de l’Eglise Evangélique et de l’Alliance Evangélique (Henry Dunant, Merle d’Aubigné, Dr Lombard…), ont cherché à y pourvoir par l’ouverture d’un vaste lieu de réunion. C’est ainsi que le 15 novembre 1855, la salle de la Rive-Droite a été inaugurée en vue d’y tenir des conférences d’édification et d’évangélisation. Réunissant des auditoires parfois importants, elles sont organisées autant par les Unions Chrétiennes de Jeunes Gens (YMCA) que par l’Alliance Evangélique. Dès la première semaine, une congrégation rattachée à l’Eglise Evangélique Libre s’y réunit. C’est également dans ses murs qu’en 1877, le pasteur Louis-Lucien Rochat fonda la Croix-Bleue.
Si les formes ont changé, l’esprit d’ouverture, d’engagement pour l’être humain, d’entreprise et de témoignage, qui y a présidé dès l’origine, est toujours bien présent.