Notre histoire

Une église avec une longue histoire

OratoireL’EELG s’est constituée en 1849 dans une période de renouveau spirituel qui avait commencé au début du siècle. Ce que l’on appelait le « Réveil de Genève » a rempli cette exigence : elle a prêché le salut par la grâce par le moyen de la foi, renouant étroitement avec l’église des Réformateurs.

Ce mouvement engendra des oppositions au sein de l’Eglise de Genève, provoquant la destitution de plusieurs pasteurs qui constituèrent alors des communautés indépendantes telles que l’Oratoire en 1834, sous l’égide de la très jeune Société Evangélique.

A l’Oratoire, s’enrôlèrent, à la suite des appels de Henri Merle d’Aubigné, les premiers brancardiers de la Croix-Rouge. A la Rive-Droite, fut fondée la Croix Bleue et un grand nombre de membres de l’Eglise occupèrent une place éminente dans la vie sociale et économique de la Cité. Citons les noms de : William Barbey, Charles Briquet, Edouard Fatio, Alexandre et Victor Lombard, Alfred de Meuron, Philippe Plantamour, etc.

 

Depuis cette période de fondation, l’EELG a évolué pour rester un témoignage vivant et actuel de Jésus-Christ, tout en voulant rester fidèle à son appel initial.

Image_louange

Il reste des documents jalons de cette histoire, publiés lors des anniversaires marquants:

25 ans de l’EELG Notice historique sur l’Eglise Evangélique libre de Genève par Emile Guers (1875)  Télécharger
50 ans de l’EELG Notice sur l’Eglise Evangélique Libre de Genève par Emile Brocher (1899)  Télécharger
100 ans de l’EELG L’Eglise Evangélique Libre de Genève, 1849-1949 par Maurice Lador (1949)  Télécharger
150 ans de l’EELG Réflexions sur une Eglise en mouvement, EELG 1849 – 1999 par un collectif de pasteurs (1999). Choisir les chapitres
 La période 1950-2000 Une période de mutation par Jean Blanc (1999)  Afficher

 

.courant300Pour la période récente (1994-2008), les archives du journal du l’EELG, Courant, donnent une bonne idée de la vie actuelle de l’Eglise et des six paroisses.