Station de Carouge (1900)

Rapport sur la Station de Carouge

Messieurs et chers Frères,

Vous avez bien voulu me déléguer pour visiter la Commission paroissiale de Carouge et vous faire rapport sur l’opportunité d’élever cette station au rang de paroisse.

J’ai eu le plaisir de me trouver samedi 17 novembre (1900) avec nos frères de la Commission et nous

avons pu examiner ensemble leur demande. Je dois dire d’abord que j’ai trouvé les listes de Membres, les registres des mariages et baptêmes parfaitement tenus. Il résulte de cet examen que le nombre des membres de la station est bien de 73 soit 21 frères et 52 sœurs.

Vous connaissez tous l’activité de notre frère M. le pasteur Décombaz et la conscience qu’il apporte à

tout le travail qui lui incombe. Les œuvres parmi la jeunesse sont florissantes et il a su déjà, grâce à ses visites et aux diverses réunions qu’il préside, donner une cohésion véritable au noyau de membres qui se rattachent à sa station. Les membres de la Commission administrative étaient tous présents à la séance et sont pleins d’entrain et unanimes à désirer que leur station devienne une paroisse de l’Eglise.

Organisation

– Les éléments nécessaires pour former un Conseil de paroisse sont suffisants. J’ai attiré l’attention de nos frères sur les élections qu’il serait nécessaire de faire le cas échéant et je leur ai indiqué en quelques mots la marche à suivre.

Finance

– La question financière a été soulevée et voici de quelle manière elle se présenterait :

– le traitement du pasteur frs 4000.-

– le loyer de la Salle 360.-

– le traitement du concierge 120.-

– soit un Total de frs 4480.-

qui seraient dorénavant à la charge de la caisse de l’Eglise ; par contre les contributions des membres de la nouvelle paroisse est estimée à frs 750.- pour la première année ce qui réduirait ce chiffre à frs 3700.- environ. Il serait donc utile que la Commission d’Evangélisation continuât à aider pendant quelques années la caisse du Presbytère. Il me semble que l’on pourrait demander à la Commission d’Evangélisation pour cet objet une somme de frs 2500 pour la première année. Cette somme serait réduite chaque année de 500 frs de sorte qu’au bout de cinq ans la Commission d’Evangélisation en serait déchargé.

Limites de la Paroisse

– Les limites de la nouvelle paroisse seraient formées comme précédemment par l’Arve et le Rhône. Toutefois il serait bon qu’une portion de Plainpalais qui est dans le voisinage immédiat de Carouge lui soit rattachée. Suivant le désir de nos frères, les limites de la nouvelle paroisse franchiraient l’Arve où la Roseraie passeraient par le chemin des Tramways, ch. de la Cluse, route de Carouge, ch. Dizerens, ch. Dancet, Bd du Pont d’Arve.

Conclusion

– Après avoir sérieusement examiné la question, je me joins à nos Frères de la station de Carouge et je crois le moment venu de donner à cette œuvre un nouvel élan en lui accordant les droits et les obligations d’une paroisse de notre Eglise. C’est avec joie que nous reconnaitrons les fruits du travail persévérant de notre cher frère M. le pasteur Décombaz. Il a servi dans un terrain dur et pierreux, puisse-t-il voir dans la constitution de cette paroisse de Carouge, un premier fruit de son fidèle labeur, présage d’une moisson future à la Gloire de notre Souverain Maître Jésus-Christ.

Fait le 19 Novembre 1900

J. Billon (délégué du Presbytère de l’EELG)

Pour information : c’est grâce à ce rapport que la station de Carouge est devenue une paroisse de l’EELG le 1 er janvier 1901